Les coureurs urbains évoluent dans un secteur géographique qui leur est propre. Dans certaines villes, les coureurs enfilent leurs chaussures de course à pied et frappent l’asphalte sans réfléchir.

Que vous itinéraire vous conduise dans la partie la plus achalandée de la ville ou que votre vitesse concurrence celle du train du matin, il y a un certain nombres de choses à faire et à ne pas faire lors de courses à pieds en ville. Comment profiter au mieux de ce sport urbain ?

S’habiller haut en couleur

Habillez vous de vêtements colorés ou réfléchissants. Surtout si vous courez avant l’aube ou après le coucher du soleil. Courir en ville signifie faire du sport autour de plein de voitures et d’autres personnes. Il faut pouvoir être vu lors de course à pieds.

Trouver le bon support aux pieds

Il est important de se chausser avec le matériel adéquat. Les footing en ville signifient courir sur le béton, les briques, ou d’autres surfaces dures. Tout ces surfaces sont agressives pour les articulations, surtout les genoux.

Les chaussures avec un bon amorti peuvent aider à adoucir l’impact que les articulations subissent lorsqu’elles martèlent les pavés.

Les détours inattendus

Soyez informés qu’entre les immeubles, les nombreux réseaux wifi ou 4G, votre signal GPS peut se trouver modifié. Certaines applications qui permettent de préparer son itinéraire peuvent vous aider dans ce genre de situation.

Ne traversez pas n’importe comment à travers les voitures. Oui, on sait que l’appli Nike ou votre montre de course tourne toujours. Mais faites une pause, attendez le signal vert. Même un passage piéton peut être dangereux durant l’heure de pointe. Mieux vaut être prudent !

Vous pouvez profiter de ce temps à l’arrêt pour effectuer quelques squats ou fentes. Autant utiliser ce temps de pause à bon escient !

Les « casse-chevilles »

Gardez les yeux ouverts et faites attention. Les nids-de-poule, les vélos, les voitures, les piétons, les constructions… Courir en ville peut être fascinant, mais peut également s’avérer dangereux.

Préférer les parcs

Courir dans les parcs de la ville (plus ils sont grands, mieux c’est) ou d’autres zones piétonnes peut s’avérer très pertinent. Cela vous évite de trop vous inquiéter de votre sécurité durant votre run.

Ne pas se perdre totalement dans l’instant

Attention, en ville, à ne pas vider son esprit à 100%… S’évader durant un running est la meilleure sensation. Mais attention cependant à ne pas se faire renverser par une voiture !

Pour cela, évitez également de mettre votre musique à plein volume. Dans ces voitures, les conducteurs ne font pas toujours attention à tout. Assurez-vous d’entendre tout de même les bruits autour de vous à tout moment.

Sortir de la ville

N’oubliez pas de quitter la ville de temps en temps. Vos poumons, genoux et votre esprit vous remercieront.

Cela peut être pour aller courir à la campagne, ou même randonner à la montagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *