Le Portugal a annoncé un nouveau confinement général d’une durée d’un mois à priori. Déçu que je suis de ne pas pouvoir y retourner, j’avais tout de même envie de partager quelques uns des lieux que j’ai adoré voir, et ceux qu’il me reste à découvrir. En attendant des jours meilleurs où il sera possible de le faire.

Le Portugal est un des plus beaux pays d’Europe que j’ai vus et dans lequel j’ai pu séjourner. Voyager au Portugal : un pays est à la fois facile d’accès, super varié en termes de paysages, possède une culture incroyable, une histoire riche, une architecture bluffante… Ajoutez à cela un art de la table que tout bon gastronome adorera, un savoir-faire vinicole intéressant et vous avez quelques unes des principales raisons d’aller voyager au Portugal. Et surtout d’y retourner.

Lisbonne

Très bien desservie par les transports en commun, il sera aisé d’aller de l’aéroport au centre-ville. Hotels ou auberge de jeunesse, les solutions ne manquent pas. Lisbonne est une destination très branchée et où le tourisme est très présent. De ce fait, l’offre hôtelière est conséquente. Personnellement j’étais allé dans une super auberge de jeunesse entre les quartier Alfama et Mouraria.

Lisbonne est une sinon la capitale européenne la plus sûre d’Europe. Là-bas il fait vraiment bon vivre, de jour comme de nuit. Les températures sont idéales, rares sont les jours où le mercure descend en dessous des 15°C !

Le tramway ancien, les jardins de la ville, les petits restaurants et bars du quartier Bairro Alto doivent être votre premières priorités. La ville est assez vallonnée et le fait de tout faire à pied vous fera faire un peu d’exercice. Allez chercher également le jardin perché en haut de la ville, de l’autre côté de la place du commerce. Ainsi vous aurez une superbe vue de toute la ville. Et croyez-moi, le spectacle en vaut la chandelle !

Lisbonne c’est aussi la mer, les ponts, le vin, l’architecture. Laissez-vous aller à flâner dans les rues, même si la ville est quand même assez grande, vous ne regrettez pas d’être allé marché de quartier en quartier. L’ambiance y est tellement agréable.

Porto

Plus que Lisbonne, c’est la région de Porto qui m’a le plus plu. Avec son Douro, la rivière qui y passe, ses paysages viticoles, ses arbres et sa végétation luxuriantes… On n’imagine pas à quel point le Portugal est un pays magnifique.

La ville est elle-même très attachante. Une ville à taille humaine, qui renferme mille et un trésors. Une ville également très étudiante et jeune. Y aller marcher à la tombée de la nuit est une expérience unique. Les bars et les restaurants sont bondés, les gropues d’amis qui trinquent au vino verde se multiplient et sont partout. L’ambiance est au partage et à la fête.

Voyager au Portugal, c’est aller dans un pays généreux, ouvert, accueillant. Seuls celles et ceux qui y sont allé et ont pris le temps de discuter avec les locaux peuvent vraiment en témoigner.

Un pays au peuple d’une gentillesse incroyable.

Porto. Voyager au Portugal, Julien Manival

Le Nord

Si Porto et sa région du Douro m’ont vraiment beaucoup plu, c’est la partie encore plus au nord qu’il me plairait de visiter, Braga en tête. La végétation, la culture, l’histoire, l’architecture, les paysages. Tout à l^’air d’y être superbe. Vous n’avez qu’à effectuer quelques rapides recherches pour comprendre ce que je veux dire.

La côte Sud

Si le Nord est très luxuriant et les infrastructures y sont bien développées, la côte sud vous réservera de belles surprises. Le côté sauvage des plages, la température encore plus chaude, les falaises austères du Cap St Vincent… Attendez-vous à prendre une claque !

Quelques grandes villes sont à visiter, bien évidemment. Parmi elles : Sagres, Lagos, Portimao, Faro… Entre villes étudiantes, ambiance de plage et paysages désertiques, visiter la côté sud vaut vraiment le détour !

Plage de la cote sud. Voyager au Portugal, Julien Manival

J’espère que cet article aura su vous convaincre d’envisager de voyager au Portugal dès qu’on aura l’autorisation de voyager librement, bien entendu. A bientôt pour un nouvel article sur ruparo.net

Julien Manival

Retrouvez moi sur :